Lieu de tenue
Changchun, République populaire de Chine
Les équipes des 2 pays participeront au concours

INFORMATION SUR LE CONCOURS "AVIADARTS"
Composition d'équipe (Jusqu'aux 103 hommes). Chaque équipe utilise ses propres aéronefs.
Chef d'équipe
Equipages – 22 hommes
Direction des vols – jusqu'aux 10 hommes
Groupe des entraîneurs – 2 hommes
Personnel de maintenance – jusqu'aux 10 hommes
Personnel technique – jusqu'aux 60 hommes


Etapes
1. En-route flight, visual aerial reconnaissance and piloting technique.
2. Flight to attack ground (naval) target.
Materiel
L'aviation de chasse tactique:
  • Su-27, Su-30, MiG-29 (3 avions: 2 actifs (une paire), un avion en réserve).
L'aviation d'assaut tactique:
  • Su-25 (3 avions: 2 actifs (une paire), un avion en réserve).
L'aviation de l'Armée de terre:
  • Ka-52, Mi-24 (Mi-35), Mi-28N, Mi-8 (3 hélicoptères: 2 actifs (une paire), un hélicoptère en réserve)
      1. LES AVIONS DE TYPE SU-25

      Su-25
      Un vol pour la cohésion sur l'itinéraire, pour la reconnaissance et dans la zone pour le pilotage simple en altitude basse.

      BUT:
      évaluer les acquis des équipages (groupes) pendant la navigation aérienne, leur technique de pilotage et de recherche des objets terrestres.

      CONDITIONS:
      l'exercice est exécuté dans les conditions météorologiques simples selon le niveau des acquis des équipages. Le temps pour l'exercice – 5 minutes. Pendant les figures verticales, l'altitude aux points les plus hautes doit être 1500 mètres au minimum.

      MISSION:
      1. L'envol est effectué l'un après l'autre (en paire).
      2. Effectuer le vol par itinéraire (point de route 3) avec l'arrivée dans la zone de reconnaissance.
      3. Recherche des objets terrestres en utilisant des méthodes différentes de reconnaissance tactique.
      4. Dans la zone, aux altitudes 200-2500 m on effectue:
      – virage avec inclinaison de 60° à l'altitude de 500 m;
      – virage avec inclinaison de 45° à l'altitude de 300 m;
      – montée en pente rapide (30°);
      – descente en piqué (30°) avec le vol horizontal suivant à l'altitude de 300 m;
      – retournement de combat (de type de spirale ascendante);
      – descente en piqué (20°).
      5. Après l'accomplissement de la mission, on effectue la dissolution de la formation et l'atterrissage de l'altitude de 300 m.

      2. LES AVIONS DE TYPE SU-27, SU-30, MIG-29

      Un vol en patrouille simple pour la cohésion sur l'itinéraire, pour la reconnaissance et dans la zone pour le pilotage compliqué en altitude basse.

      BUT:
      évaluer les acquis des équipages (groupes) pendant la navigation aérienne, leur technique de pilotage et de recherche des objets terrestres.

      CONDITIONS:
      l'exercice est executé dans les conditions météorologiques simples avec la visibilité de l'horizon naturel. Le temps pour l'exercice – 5 minutes. Pendant les figures verticales, l'altitude aux points les plus hautes doit être 2000 mètres au minimum. La formation de la patrouille simple: échelon refusé.

      MISSION:
      1. L'envol est effectué l'un après l'autre (en paire).
      2. Effectuer le vol par itinéraire (point de route 3) avec l'arrivée dans la zone de reconnaissance.
      3. Recherche des objets terrestres en utilisant des méthodes différentes de reconnaissance tactique.
      4. L'arrivé dans la zone de pilotage à temps prescrit.
      5. Dans la zone, aux altitudes 500-3000 m on effectue:
      – virage avec le régime moteur maximale à l'altitude de 500 m;
      – virage en postcombustion à l'altitude de 500 m;
      – montée en pente rapide (45°);
      – semi-tonneau (30°);
      – virage avec boucle;
      – boucle;
      – retournement de combat.
      6. L'entrée dans les figures de voltige est effectué à l'altitude de non moins que 500 m.
      7. Après l'accomplissement de la mission, on effectue la dissolution de la formation et l'atterrissage de l'altitude de 300 m.

      3. LES AVIONS DE TYPE SU-24, SU-34

      Su-24


      Un vol en patrouille simple avec le profil de vol différent pour la cohésion sur l'itinéraire, pour la reconnaissance et dans la zone pour le pilotage compliqué en altitude basse.

      BUT:
      évaluer les acquis des équipages (groupes) pendant la navigation aérienne, leur technique de pilotage et de recherche des objets terrestres.

      CONDITIONS:
      l'exercice est executé dans les conditions météorologiques simples selon le niveau des acquis des équipages.
      MISSION:
      1. Après l'envol – effectuer le vol par itinéraire (point de route 3) avec l'arrivée dans la zone de reconnaissance.
      2. Recherche des objets terrestres en utilisant des méthodes différentes de reconnaissance tactique.
      3. L'arrivé dans la zone de pilotage à temps prescrit.
      4. Dans la zone, aux altitudes 200-3000 m on effectue les éléments suivants avec la flèche de l'aile de 45°:

      – virage avec le régime moteur maximale à l'altitude de 600 m;
      – montée en pente rapide (45°) avec la mise en palier à l'altitude de 200 m;
      – piqué (30°) avec la mise en palier à l'altitude de 600 m;
      – retournement de combat avec le tangage de 30° avec l'entrée à l'altitude non moins de 300 m.
      5. Après l'accomplissement de la mission, on effectue l'atterrissage.


      4. LES AVIONS DE TYPE IL-76

      Il-76



      Vol par itinéraire avec le profil de vol différent.

      BUT:
      évaluer les acquis des équipages (groupes) pendant la navigation aérienne.

      CONDITIONS:
      l'exercice est exécuté dans les conditions météorologiques simples selon le niveau des acquis des équipages.

      MISSION:
      Après l'envol – suivre l'itinéraire (point de route 4) avec l'arrivée vers le repère de contrôle à temps prescrit.

      5. HELICOPTERES DE TYPES Ka-52, Mi-24 (Mi-35), Mi-28N, Mi-8

      Un vol en pâtrouille simple sur l'itinéraire, pour la reconnaissance et dans la zone pour le pilotage compliqué en altitude basse.

      But:
      évaluer les acquis des équipages (groupes) pendant la navigation aérienne, leur technique de pilotage et de recherche des objets terrestres.

      Conditions:
      l'exercice est exécuté dans les conditions météorologiques simples avec la visibilité non moins de 3500 m et la base des nuages de 350 m. Le temps pour l'exercice – 6 minutes. Pendant les figures verticales, l'altitude aux points les plus hautes doit être 400 mètres au minimum. Le rétablissement est effectué en altitude de plus de 200 m. La formation de la patrouille simple: échelon refusé des hélicoptères.

      MISSION:
      1. L'envol est effectué l'un après l'autre (en paire).
      2. Effectuer le vol par itinéraire (point de route 3) avec l'arrivée dans la zone de reconnaissance.
      3. Recherche des objets terrestres en utilisant des méthodes différentes de reconnaissance tactique.
      4. L'arrivé dans la zone de pilotage à temps prescrit.
      5. Dans la zone, aux altitudes 200-400 m on effectue:
      – vol en palier à la vitesse de 200 km/h en échelon refusé à droit (à gauche);
      – ralentir jusqu'à vitesse 150 km/h ;

      – spirale gauche ascendante. Vitesse 150 km/h, vitesse verticale 4-5 m/s, l'altitude d'entrée – 200 m, l'altitude de sortie – 400 m, inclinaison – 15°;
      – spirale droite descendante. Vitesse 150 km/h, vitesse verticale 3-4 m/s, l'altitude d'entrée – 400 m, l'altitude de sortie – 200 m, inclinaison – 15°;
      – virage à gauche vers hélicoptère ailier avec le changement de formation en échelon refusé. Vitesse – 200 km/h, inclinaison 25°).
      6. Après l'accomplissement de la mission, on effectue l'atterrissage.
      1. LES AVIONS DE TYPE SU-25, SU-27, SU-30, MIG-29

      Su-25

      Un vol en patrouille simple pour l'attaque des cibles terrestres (de surface).

      But: évaluer les acquis des équipages (groupes) pendant l'attaque des cibles terrestres (de surface).

      Conditions: l'exercice est exécuté dans les conditions météorologiques simples selon le niveau des acquis des équipages.

      MISSION:
      1. L'envol et la prise de formation de combat.
      2. Vol par itinéraire.
      3. L'arrivée sur l'objectif.
      4. Lancement des engins non-guidés contre la cible assignée en piqué après la montée en pente.
      5. Tir à canon contre la cible assignée en piqué après le retournement de combat.
      6. Vol par itinéraire vers l'aérodrome.

      2. AVIONS DE TYPE SU-24, SU-34

      Su-34



      Un vol pour l'attaque des cibles terrestres (de surface).

      But:
      évaluer les acquis des équipages (groupes) pendant l'attaque des cibles terrestres (de surface).

      Conditions:
      l'exercice est exécuté dans les conditions météorologiques simples selon le niveau des acquis des équipages.
      MISSION:
      1. L'envol.
      2. Vol par itinéraire.
      3. L'arrivée sur l'objectif à temps assigné.
      4. Bombardement de la cible du vol en palier.
      5. Lancement des engins non-guidés contre la cible assignée en piqué après le retournement de combat.
      6. Vol par itinéraire vers l'aérodrome.


      3. AVIONS DE TYPE IL-76

      Il-76



      Un vol pour le parachutage de précision des cargaisons.

      BUT:
      évaluer les acquis des équipages (groupes) pendant le parachutage de précision.

      CONDITIONS:
      l'exercice est exécuté dans les conditions météorologiques simples selon le niveau des acquis des équipages.
      MISSION:
      1. L'envol.
      2. Vol par itinéraire.
      3. L'arrivée sur l'objectif à temps assigné.

      4. Parachutage des cargaisons sur le terrain assigné du vol horizontal.
      5. Vol par itinéraire vers l'aérodrome.

      4. HÉLICOPTÈRES DE TYPES Ka-52, Mi-24 (Mi-35), Mi-28N, Mi-8


      Un vol en pâtrouille simple pour l'attaque contre les cibles terrestres.

      BUT:
      évaluer les acquis des équipages (groupes) pendant le parachutage de précision.

      CONDITIONS:
      – l'exercice est exécuté dans les conditions météorologiques simples selon le niveau des acquis des équipages
      – formation de la patrouille simple: échelon refusé des hélicoptères (intervalle et distance – 50x70 m)
      – tir à roquettes est effectué par l'ailier selon l'ordre du leader sans pointage individuel
      – le tir à l'armement mixte canons-mitrailleuses est effectué avec pointage individuel
      – l'altitude sur le cap d'attaque est plus de 50 m, la vitesse – 160-200 km/h
      MISSION:

      1. L'envol, vol par itinéraire.
      2. Prise du cap d'attaque, la détection et l'identification de la cible terrestre.
      3. La manœuvre pour le tir, pointage et l'emploi des moyens d'attaque.
      4. Le voie d'attaque est parcourue avec le cap estimé. Effectuer jusqu'au 3 passes sur l'objectif.

      5. Le tir est exercé:
      – par engins non-guidés à la distance de 2500-1500 m;
      – aux canons à la distance de 1500-800 m.
      6. Vol par itinéraire vers l'aérodrome.

      La compétition parmi les équipages des Jeux militaires internationaux-2016
      Les meilleurs moments du concours "Aviadarts"