Ciel clair
Les équipes des 7 pays participeront au concours
LIEU DE TENUE
Korla, République populaire de Chine

Information sur le concours "Ciel clair"
COMPOSITION D'EQUIPE (JUSQU'AUX 30 HOMMES)

Chef d'équipe
2 unités dotées de systèmes de missile sol-air portables (active et de la réserve: chef de l'équipe, tireur en chef, tireur, conducteur) – 8 personnes
2 unités dotées de systèmes de missile sol-air portables (active et de la réserve: chef de l'équipe, pointeur, canonnier, chargeur à droite, chargeur à gauche, conducteur) – 12 personnes


Groupe des entraîneurs – 4 personnes
Personnel d'assistance (y compris un juge) – 6 personnes
Personnel technique – 10 personnes

ETAPES
1. Course « Compétence ».
2. Course «Coopération ».
3. Course « Combinée ».
MATERIEL
BTR-80
Systèmes de missile sol-air portables
Canon antiaérien ZU-23
CONDITIONS
1. Dans le secteur de tir de combat prescrit contre une cible «en piqué» l'unité dotée de systèmes de missile sol-air portables effectue le tir par les munitions à la distance de 20-25 m du véhicule blindé. Le chef de l'unité effectue le passage du tube de lancement en position de combat. Après le tir, il doit placer le tube de lancement dans un emballage et le fermer. Après le tir le chef de l'équipe retre dans le véhicule.
2. Dans le secteur de tir contre les cibles terrestres l'unité atteint la ligne de feu où le véhicule blindé s'attête. Le tir de combat est effectué après que le chef de l'équipe lève le drapeau rouge. Les deux cibles du véhicule blindé commencent le mouvement tandis que le tireur effectue le tir dans le secteur précisé. Le chef de l'unité exerce le commandement pendant le mouvement du véhicule vers le troisième secteur de tir de combat.
3. Dans le troisième secteur de tir de combat l'équipage coiffe l'objectif où le véhicule s'arrête. Puis le tireur prend la position pour tirer. Le tireur effectue le passage du tube de lancement en position de combat. Après le tir, le commandant doit placer le tube de lancement dans un emballage et le fermer. Il est interdit de préparer le système de missile sol-air portable d'avance.
Après la détection du cible en mouvement le tireur effectue le tir debout de la trappe du véhicule. Ul reste debout après le tir jusqu'à ce que le véhicule s'arrête à la ligne du cessez-le-feu. Le tireur regagne sa place dans le véhicule.
4. Dans le quatrième secteur de tir de combat l'équipe effectue le tir contre le simulateur de la cible aérienne. La unité reprend la position d'attaque où le véhicule de combat s'arrête. Le chef de la unité prend sa position dans la caisse du véhicule de combat et dirige le tir du tireur pointeur. Après que le tir est préparé le chef de l'unité lève le drapeau rouge. Le simulateur de la cible aérienne se montre dans le secteur de tir 3 fois et le tireur-pointeur effectue le tir en utilisant la lunnette de pointage.
5. Dans le cinquème secteur de tir de combat l'équipe effectue le tir contre une cible de haute vitesse. La unité reprend la position d'attaque où le véhicule de combat s'arrête. Le tireur effectue le passage du tube de lancement en position de combat et il reprend la position à la distance de 20-25 m du véhicule, prépare le système pour le tir et lève sa main.
RESULTATS
Le temps total comprend: le temps de passage de la ligne d'arrivée et le temps de pénalisation. La place est définie selon le meilleur temps de l'étape.
CONDITIONS
Les équipes commencent l'accomplissement des missions dans l'ordre inverse relativement aux résultats du premier étape.
1. Dans le secteur de tir de combat contre une cible «hélicoptère», le tir est conduit par un tireur en chef. Le tir est conduit en mouvement à partir du véhicule blindé de la ligne de feu jusqu'à la ligne de cessation du feu. Le passage en position de combat et effectué par le tireur en chef à bord du véhicule blindé.
Au cours du mouvement ils passent la course de relais « Attaque », effectuent le tir à la mitraillette contre le nombreuses cibles. Toute l'unité participe à la course de rélais sauf le conducteur-mécanicien.
L'ordre du départ est le suivant : le premier est le chef de la unité, le deuxième est le tireur en chef, le troisième est le tireur et le quatrième est le tireur-pointeur.
La piste d'obstacles est franchie par tous les participants de l'unité à l'exception du conducteur du camion à la façon d'une course de relais. La piste est franchie sans armement, moyens de protection individuelle (ils sont empilés dans une place prescrit). L'unité se trouve dans l'emplacement « de position ». Il n'y a que 3 grenades à lancer pour chaque participant. Ayant touché la cible le participant passe la piste d'obstacles.
Après la course de relais l'unité reprend son équipement et marche vers la deuxième ligne de feu.
2. Le tir au fusil d'assaut est conduit par tous les membres de l'unité à l'exception du conducteur du camion. Le tir est conduit avec le changement des positions de feu après chaque attaque de la cible. Il y a 30 cartouches à tirer. On doit décharger l'armement après le tir.
3. Dans le troisième secteur l'unité atteint la ligne de feu. Le commandant de l'unité effectue le passage du tube de lancement en position de combat pour tirer contre les nombreuses cibles de hauteur différente.
Dans la zone de tir de combat, le tireur en chef et le tireur conduisent le tir contre le simulateur de la cible aérienne.
Après le tir ils doivent placer le tube de lancement dans un emballage et le fermer. Puis l'unité marche vers la ligne marquée et y occupe des véhicules de combat pour terminer l'étape de la compétition.
RESULTATS
Le temps total comprend: le temps de passage de la ligne d'arrivée et le temps de pénalisation.
La place est définie selon le meilleur temps de l'étape.
CONDITIONS
1. Dans le secteur du tir de combat le véhicule s'arrête. Le tir au mitraillette est conduit par tous les membres de l'unité à l'exception du commandant et du conducteur du camion. Après le tir l'équipe se dirige vers le deuxième secteur de tir.
2. L'unité dotée de systèmes de missile sol-air portables effectue le tir contre les cibles de haute vitesse. Le tireur en chef effectue le tir ayant sorti du véhicule de combat. Puis le véhicule franchit la piste d'obstacles et se dirige vers le troisième secteur de tir.
3. L'équipe effectue le tir à la mitrailleuse double antiaérienne contre les cibles terrestres en mouvement.
Après le tir les participants passent la course de relais « Attaque ». Toute l'unité participe à la course de rélais sauf le conducteur-mécanicien. La piste est franchie sans armement, moyens de protection individuelle (ils sont empilés dans une place prescrit).
L'ordre du départ est le suivant : le premier est le chef de la unité, le deuxième est le tireur en chef, le troisième est le tireur et le quatrième est le tireur-pointeur. Puis le véhicule franchit la piste d'obstacles et se dirige vers le quatrième secteur de tir.
4. L'unité effectue le tir contre les cibles d'un hélicoptère. Le tireur en chef sort du véhicule de combat pour prendre des munitions et le tireur effectue le tir à bord du véhicule blindé. Puis le véhicule se dirige vers le cinquème secteur de tir.
5. L'équipe effectue le tir à la mitrailleuse double antiaérienne contre le simulateur d'une cible aérienne. L'unité et les véhicules se dirigent vers le sixième secteur de tir de combat.
6. L'unité dotée de systèmes de missile sol-air portables effectue le tir contre une cible aérienne. Le chef de l'unité sort du véhicule pour effectuer le tir. Puis l'unité atteint l'arrivée avec les véhicules de combat.
RESULTATS
Le temps total comprend : le temps de passage de la route, le temps de retardement de l'équipe leader sur la première étape et le temps de pénalisation.
La place est définie selon le meilleur temps de l'étape.

La compétition des Jeux militaires internationaux-2016
Les meilleurs moments du concours "Ciel clair"