Les équipes des 5 pays participeront au concours
LIEU DE TENUE
Polygone Gvardeiski, cité Otar, Kazakhstan
Information sur le concours "Compétition de drones"
Composition d'équipe (15 hommes)
Chef d'équipe – 1 personne
Chef d'équipe adjoint (arbitre) – 1 personne
Equipe de servants du drone à moyenne portée (MP) – jusqu'aux 9 personnes
Equipe de servants du drone à courte portée (СP) – jusqu'aux 4 personnes
Interprètes (si nécessaire)
Etapes
1. «Epervier alpin» (pour drones CP) «Appui au combat» (pour drones MP)
2. «Hibou du désert» (pour drones CP) «Reconnaissance et pointage de l'aviation» (pour drones MP)
3. Course de relais (pour drones CP et MP)
MATERIEL
Drone de type «avion» MP avec équipement optique et moteur à combustion interne, portée – jusqu'à 100 km.
Drone de type «avion» CP avec équipement optique et à moteur électrique, portée – jusqu'à 40 km.
EPERVIER ALPIN
(POUR DRONES CP)


Les exercices 1, 2, 3 sont effectués
pendant un seul vol
EXERCICE 1
PREPARATION DU DRONE AU VOL

CONDITIONS
Le drone est en position de route sur le sol à 50 mètres de la zone de déploiement et de lancement. L'équipe de servants est à 5 mètres du drone.

MISSION
L'équipe transporte le complexe vers la zone de déploiement et de lancement et le prépare à l'envol. Après cela, l'équipe exécute le lancement de l'aéronef. Le temps est compté à partir du moment de commandement à l'envol du drone.

EXERCICE 2
VOL PAR ITINERAIRE AVEC L'UTILISATION DE LA CAMERA


CONDITIONS
Le poste d'opérateur est déployé, le drone est en l'air. L'itinéraire du vol est tracé à 25 km du poste, il y a jusqu'aux 4 points de repère.

MISSION
Au commandement, l'équipe reçoit une carte avec l'itinéraire et effectue le vol en s'orientant avec la caméra vidéo selon les repères, après l'arrivée au point de destination, l'opérateur prend une photo et continue le vol vers le point d'atterrissage en atterrissant l'appareil. Le temps est compté du moment de réception de la carte jusqu'à l'atterrissage.

EXERCICE 3
ATTERRISSAGE DU DRONE, PREPARATION AU DEPLACEMENT


CONDITIONS
Le poste d'opérateur est déployé à 100 m du point d'atterrissage, le drone est en l'air à la distance d'un kilomètre du point d'atterrissage.

MISSION
Au commandement, l'équipe effectue la procédure d'atterrissage en atterrissant l'appareil dans la zone assignée de 30 mètres de rayon. Après l'atterrissage, l'équipe met le complexe en position de route et le transporte à la distance 50 mètres.
Le temps est compté à partir du commandement de l'arbitre et jusqu'à la fin de transportation.

EXERCICE 4
ESCORTE D'UNE COLONNE EN MARCHE

CONDITIONS
Le drone est déployé est prêt au travail. Le rayon d'action est à la distance 25 km du poste d'opérateur. L'étendue de l'itinéraire de la colonne – 10 km, la vitesse moyenne – 30 km/h.

Unité-simulatrice
Groupe de sabotage su un véhicule automobile.

MISSION
Au commandement de l'arbitre, l'équipe met l'appareil en air. On effectue la reconnaissance du terrain avant la colonne à la distance de 2 km et rapport la situation. Le temps de l'exercice est compté à partir du moment du commencement du mouvement jusqu'à la fin de la marche. Le temps est compté à partir du commandement de l'arbitre, jusqu'à la fin de transportation du drone.
APPUI AU COMBAT
(POUR DRONES MP)

CONDITIONS
LE complexe est prêt au vol, l'équipe est aux positions initiales. La distance jusqu'à la zone des vols – jusqu'à 100 km.

MISSION
Au commandement de l'arbitre, l'équipe met l'appareil en air. Dans la zone assignée, l'opérateur effectue la reconnaissance des objets, rapporte leurs coordonnées et caractéristiques. L'opérateur effectue la surveillance et rapporte l'arbitre les actions de l'objet, ainsi que l'apparition de l'ennemi.
Après la fin de l'escorte du groupe, l'opérateur fait l'appareil revenir dans la zone de reconnaissance et effectue la recherche d'un objet (cible). Puis il règle le tir d'artillerie (mortiers) sur une cible. Après cela, l'opérateur met le drone dans la zone d'atterrissage et l'atterrit. Les opérateurs peuvent se changer, non plus qu'un fois dans 2 heures.
HIBOU DU DESERT
(POUR DRONES CP)

EXERCICE 1
RECHERCHE ET RAPPORT

CONDITIONS
Le drone est en position de route sur le sol à 50 mètres de la zone de lancement. L'équipe de servants est à 5 mètres du drone. Le rayon de reconnaissance est à la distance 25 km du poste d'opérateur. Unité-simulatrice: jusqu'aux 5 objets militaires.

MISSION
Au commandement de l'arbitre, l'équipe du drone reçoit les coordonnées de la zone de reconnaissance, transporte le drone vers le point de lancement, le déploie et prépare au vol, met l'appareil en air et effectue la recherche des objets. En détectant une cible, l'opérateur la fixe sur le display et rapporte l'arbitre ses coordonnées et caractéristiques. Le temps est compté à partir de la réception de la carte avec les coordonnées de la région d'action jusqu'à l'atterrissage.


EXERCICE 2
RECHERCHE ET ELIMINATION


CONDITIONS
Le drone est dans la zone de recherche, l'équipe de servants de mortier est sur une position défilée de combat. La cible – les objets conditionnels.

MISSION
Au commandement, l'équipe de servants de drone le dirige vers l'objet assigné. Après la découverte de la cible, on rapporte l'équipe de servants de mortier les coordonnées de la cible et des explosions des mines. On peut
RECONNAISSANCE ET GUIDAGE DE L'AVIATION (POUR DRONES MP)
CONDITIONS
Le complexe de drones est prêt au vol, l'équipe de servants de drone est sur les positions initiales. La zone de mission est à distance de 100 km du point de départ.

MISSION
Au commandement de l'arbitre, l'équipe de servant met le drone en air. L'opérateur commence la reconnaissance de la zone assignée. Après toutes les cibles ont été découvertes, l'opérateur rapporte leurs coordonnées, la distance et l'azimut relativement aux repères visibles et contrôle les coups d'aviation. Après le guidage de l'aviation est terminé, l'opérateur atterrit le drone dans la zone assignée.
COURSE DE RELAIS
(POUR DRONES CP)

LA TROISIEME ETAPE EST PARTICIPEE PAR TROIS EQUIPES QUI ONT PRIS LES PLACES 1-3 APRES LES PREMIERES ETAPES
CONDITIONS
Trois zones de reconnaissance à la distance de 20 à 40 km du point de lancement.
Il y a un objet pour la reconnaissance dans chaque zone. Le complexe de drone est en position de route, à 50 mètres de la zone de déploiement et de lancement.

MISSION
Au commandement de l'arbitre, les équipes de servant transportent le drone vers la zone de lancement, le déploient, prépare au vol et lancent. Dans la zone de reconnaissance on effectue la recherche de l'objet. Après sa découverte, on rapporte ses coordonnées et atterrit le drone. Puis l'équipe met le deuxième drone en air et effectue la reconnaissance dans la deuxième zone. Après sa découverte, on rapporte ses coordonnées et atterrit le drone. La même chose se passe avec le troisième drone dans la troisième zone de reconnaissance. L'envol du drone suivant est effectué après le précédent touche le sol.
COURSE DE RELAIS
(POUR DRONES MP)

CONDITIONS
Le drone est en air dans la zone assignée.
Deux régions de reconnaissance avec le nombre aléatoire d'objets (au moins trois) dans chaque région.

MISSION
Au commandement de l'arbitre, on reçoit les coordonnées de la zone de reconnaissance. L'opérateur dirige le drone vers la zone et effectue la recherche des objets, après la découverte des objets, il les fixe et continue la reconnaissance. Après la recherche est finie, l'opérateur dirige le drone vers le point initial. Les opérateurs se changent, l'opérateur suivant effectue la reconnaissance de la région.
RESULTATS

Les triomphateurs et les meilleurs sont définis par la décision du jury selon le meilleur temps de la compétition avec la composition d'une table de rating et l'élaboration d'un protocole sur les résultats du concours.