Route sûre
Les équipes des 4 pays participeront au concours
LIEU DE TENUE
Ville de Tioumen, Russie
Information sur le concours «Route sûre»
СОСТАВ КОМАНДЫ (ДО 21 ЧЕЛОВЕКА)
– Chef d'équipe
– Unité de génie: officier (commandant du groupe de règlement de la circulation),
4 sapeurs (sergents et soldats) – 5 personnes
– Equipe du pont mécanisé de TMM – 5 personnes (y compris 1 officier)
– Equipage d'engin du génie de dégagement des routes (BAT) – 2 hommes
– Equipage du véhicule de destruction des obstacles (IMR) – 2 hommes
– Groupe d'entraîneurs – 2 hommes
– Groupe des techniciens – 2 hommes
– Personnel de maintenance – 3 hommes




ETAPES
1. Reconnaissance d'un gué par un patrouille de génie (groupe, équipage)
2. Dragage des mines antipersonnelles et la recherche des mines
3. Déploiement d'un pont mécanisé de TMM

4. Déplacement des hérissons antichars et installation d'un tube à eau par un engin du génie de dégagement des routes (BAT)
5. Equipement des passages par un véhicule de destruction des obstacles (IMR)




MATERIEL





1.
Pont mécanisé lourd TMM-3
2. Engin du génie de dégagement des routes (BAT)
3. Véhicules de destruction des obstacles (IMR-2)
4. Système de pose de mines VSM-1.
5. Système de déminage interarmes OVR-2.
6. Détecteur de mines IMP-S.
7. Mine antichar TM-62.



On équipe un gué de largeur 8 m, de longueur 30 m et de profondeur 1 m. La colonne s'arrête à 10 mètres du gué, le lieu d'arrêt est marqué par un hérisson antichar. Après l'arrêt du VAB, le groupe descente et enlève le hérisson antichar. On détecte et neutralise 4 mines antichars dans le gué. Le gué est marqué par les indicateurs préparés par les organisateurs par avance.


Après le mines sont neutralisées, le commandant du groupe donne un ordre de collecter les matériels et équipements du génie, poser les indicateurs du gué, effectuer l'embarquement du personnel sur le VAB et puis rapporte par moyens de communication au poste de commandement l'accomplissement de la mission.




On équipe un champ de mines posés à distance (par la suite – champ de mines) (largeur – 30 m, profondeur – 30 m) avec l'utilisation d'un système de minage d'hélicoptère. Les limites du champ de mines sont démarquées. Il y a 2 mines antipersonnel POM-2 et 4 mines antipersonnel PMN-2 sur le champ. Deux sapeurs lancent des grappins dans les directions des passages assignés dès les abris équipés et draguent un secteur à droite de 15 m et un secteur à gauche de 12 m. Puis tous les 4 sapeurs avec détecteurs des mines et une sonde avancent par intervalles de 1,5 m en diagonale et nettoient passage de largeur de 6 m sur la profondeur de 30 mètres.


En cas de détection d'une mine le sapeur s'assoit à genou et donne un signal avec la main levée. Le groupe s'arrêt, le commandant du groupe pose un marqueur de la mine pour son élimination suivante par un charge de destruction. La reconnaissance recommence avec l'ordre du commandant du groupe.





Pendant la troisième étape de la compétition, on équipe un gué antichar de largeur de 6 m, longueur – 18 m, profondeur – 1,6 m. Après le franchissement du champ de mines posés à distance le VAB passe à la droite et s'arrêt, le véhicule IMR s'arrêt derrière le VAB. Le premier véhicule TMM à l'ordre de commandant du groupe d'organisation de la circulation avance vers le lieu d'équipement du pont pose une construction de pont. Après la travée du pont est installée, le premier véhicule TMM se pose derrière le VAB. Le second, troisième et le quatrième véhicules TMM installent les travées et puis forme la colonne. Après l'installation du pont les équipes des véhicules TMM pose les délimiteurs et les panneaux routiers (capacité de charge et la vitesse) dans les lieux préparés par avance.





On équipe: six entonnoirs de profondeur de 1 m de diamètre de 6 m (pour accomplissement de la mission par engin du génie de dégagement des routes (BAT)), la tâche est la restauration d'une partie de voie de colonne (50 m).

Équipe de BAT avance vers l'obstacle (six entonnoirs).

Mise du BAT en position de travail.

Remplir des cratères dans la zone de mouvement.


On équipe un abattis de rondins (avec l'utilisation d'un manipulateur du véhicule IMR); un gué antichar (largeur – 2 m, profondeur – 2.5 m); un abattis d'arbres (avec l'utilisation du l'équipement niveleur du véhicule IMR).
Les poteaux sont déplacés un par un par moyens d'un manipulateur sur le bord droite du route dans le lieu préparé par avance l'un sur l'autre (largeur de la «boîte» est 40 cm).
Les tubes en béton armé sont déplacés et installés dans les fouilles préparées par avance sur le bord gauche de la route.
L'équipage avance vers le lieu d'équipement du passage à travers d'un gué antichar et accomplit la mission par moyens du matériel transformé en niveleuse.
Après le franchissement du gué antichar l'équipage à l'ordre du commandant fait le passage dans un abattis d'arbres allumé à la vitesse maximale. Simultanément après le véhicule IMR le passage est franchi par la patrouille du génie sur VAB et puis avance vers la ligne d'arrivée.

RESULTATS
Les triomphateurs et les meilleurs sont définis par la décision du jury selon le meilleur temps de la compétition avec la composition d'une table de rating et l'élaboration d'un protocole sur les résultats du concours.
REMISE DES PRIX
La remise des coupes et des médailles est effectuée pendant la cérémonie solennelle après toutes les étapes et après tous les protocoles des étapes sont approuvés.

La compétition des Jeux militaires internationaux-2016
Les meilleurs moments du concours "Route sûre"